mercredi 21 novembre 2012

À la japonaise

Pour un cadeau de naissance, un petit gilet/kimono/veste, un peu comme on veut, quoi...

Modèle "Puerperium", disponible en anglais sur Ravelry, gratuitement pour la taille naissance.
Tricoté un Cascade 220, un écheveau, aiguilles 3,5.

Un modèle facile, sans couture, idéal pour les fins de journées fatiguées.

Mais le mieux, vous serez bien d'accord, ce sont ces BOUTONS-PRESSIONS!!!! Oui, j'ai mis des boutons-pressions! 
Et ça me met en joie! 


Merci à Cheryl pour ce modèle et la fabuleuse presse Kam!
D'abord parce que c'est vachement moins galère pour les parents du futur bébé et que je me réjouis de leur faciliter la vie. Ensuite, parce que c'était ma première fois avec des pressions, et ça m'a plu. 
En fait, je mens, c'était ma deuxième fois, mais la fois précédente, j'avais mis des pressions en fer, à coudre. A coudre à la main. Ouais, autant dire que le résultat ne pouvait pas être beau. 
Alors que cette fois, j'ai utilisé une presse et des boutons en plastique et ça a été tout seul.
Enfin, tout seul... le futur bébé a quand même bien failli se retrouver avec un kimono new age, pressions à l'extérieur, mais j'ai réussi à rectifier le tir. Tout en le faisant je me consolais d'avance: "Bah, s'ils peuvent pas l'enfiler au bébé, au moins ça les fera rire..."

Voilà, maintenant j'ai l'obsession du bouton-pression.
Bouton-pression
Bouton-pression

Chic! Plein de nouveaux modèles en perspective...




vendredi 2 novembre 2012

Le marin

Et voilà "Marin", d'Ysolda Teague.




Il est beau, hein?
Ouais, et bin il m'a donné un peu de fil à retordre, quand même.
J'ai coincé dès le début à cause d'une sombre histoire de diagramme, une fois n'est pas coutume. Et puis quand j'ai réussi à me mettre dans la peau d'Ysolda et que j'ai compris comment la chose était foutue, c'est allé beaucoup mieux!



Enfin, jusqu'aux rangs raccourcis du milieu. Pourtant c'est pas dur les rangs raccourcis, mais il m'a fallu cinq - je dis bien CINQ - détricotages pour arriver à obtenir le bon nombre de mailles pour pouvoir faire le bon nombre de rangs.
Je dois avouer que l'espace d'un instant, j'ai eu la même sensation que face à un problème de maths du collège, rappelez-vous, celui avec deux trains qui partent de Paris et de Marseille, et à quelle heure se croiseront-ils à Châteauroux? Mais une fois ma frustration ravalée et mes mailles remontées sur leurs aiguilles, ça s'est fini sans encombre.




Pour autant, je ne dirais pas que le modèle soit difficile, et surtout, il est vraiment génial à tricoter (mais si, je vous jure!) La forme arrondie et les petites torsades sont du gâteau, on retient vite le procédé et si on n'est pas complètement handicapé du chiffre, on devrait même pas avoir besoin de détricoter!
Le résultat est tout simplement bluffant.
J'ai utilisé une qualité de laine "Sport", donc le résultat est épais, moelleux et enveloppant, parfait pour l'hiver qui arrive.


"Marin" d'Ysolda Teague, disponible sur Ravelry, tricoté en Bouton d'or "Gaia",  6 pelotes.