jeudi 14 novembre 2013

Le bonnet avec oreilles

Si vous suivez bien, vous savez que j'ai tricoté il y a peu pour une jolie demoiselle un non moins joli (et hop, un petit compliment pour moi-même au passage) bonnet arc-en-ciel.

Alors j'ai le plaisir de vous apprendre qu'elle l'adore, qu'elle ne le quitte plus et qu'elle se tapote la tête dès qu'on lui dit "tata" (et dans son langage, ça veut dire bien entendu: "mais oui, ma tata préférée, la fille super douée qui m'a tricoté mon bonnet". Et ouais, elle est vachement sympa, ma nièce. Ça doit être de famille...)

Malheureusement, les considérations pratiques prenant toujours le dessus sur les sentiments dans ce monde de brutes, il paraîtrait que ce joli bonnet ne lui couvre pas assez les oreilles. Allons bon!

Hé bien, ni une ni deux, en un petit trajet de train, la diligente tata s'est fendue d'un deuxième bonnet, avec oreilles cette fois, histoire que bon, on ne vienne pas râler ensuite, hein!

"Bonnet norvégien", d'Astrid Le Provost, modèle tiré du livre Tricots intemporels pour bébés
Tricoté avec de la Katia-Basic merinos, des aiguilles 4, de l'amour et de la bonne volonté!
Il y a un truc de dingue dans ce bouquin de tricot (enfin de dingue... on s'entend.  Bon si vous faites partie de mon lectorat masculin qui ne s'intéresse pas au tricot, ou de mon lectorat féminin qui - inexplicablement! - n'est pas passionné par les aiguilles, vous pouvez retourner vaquer à vos occupations. À moins que bien sûr ma prose ne vous tienne en haleine, mais bon, quand même euh, non mais là vous me faites rougir).

Bon bref!
Le truc de dingue du livre, donc: la dame qui l'a écrit, hé bin elle donne même pas la taille de l'échantillon avant de commencer le modèle! Comment c'est mal! Alors moi je veux bien mais nous, tatas diligentes qui tricotons avec amour, on s'est quand même fait chier pendant des années avec ce putain d'échantillon! Et là, pof, vas-y que je te tricote mon machin sans l'échantillon et tout.

Hé bien je sens qu'il y a une tata qui ne va pas tarder à recevoir un coup de fil lui annonçant qu'elle a diligentement et avec amour tricoté un bonnet pour adulte.

D'ailleurs c'est pas le seul scoop que j'ai découvert récemment sur ce sujet obscur de l'échantillon et la prochaine fois, faudra que je vous en parle. Restez branchés!


4 commentaires:

  1. Roh, hé, comme vous y allez, même sans avoir une passion pour le tricot, je sais ce que c'est qu'un échantillon.
    Je peux avoir le même en fuchsia ?

    RépondreSupprimer
  2. Oh ben ce serait chouette. Après pour la capeline faudrait une couleur qui tranche. Un vert sapin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh, la capeline...? Peut-être pour Noël prochain!

      Supprimer