jeudi 27 mars 2014

Vert de green

Je ne sais pas si c'est la promesse du printemps, mais j'ai une furieuse envie de vert en ce moment.
Dans toutes ses nuances!
Et ça tombe plutôt bien, puisque dans ma folie destructrice du 1er janvier, j'avais détricoté un gilet vert,vous vous rappelez, celui aux 5000 boutonnières. 
Comme je n'avais pas beaucoup de cette laine (qui n'existe plus, évidemment), j'ai choisi un pull à manches courtes. Et après le franc succès de la forme "près du corps", j'ai récidivé.
Manches courtes, ajusté, donc, et surtout VERT!


Modèle Arleen, disponible gratuitement (en anglais) sur Ravelry.
J'ai simplement rajouté une torsade sur le côté du corps (côté boutonnière) ainsi que sur chaque manche.





Le petit détail qui tue...


Boutons achetés à la mercerie Brochenn, à Landerneau, au cours d'une mémorable excursion tricot en bande organisée qu'il faudra que je vous narre un de ces quatre. Pour votre information, "brochenn" signifie "aiguille à tricoter" en breton, ce qui est toujours utile à savoir si vous êtes amenés à jouer au Scrabble en multilingue.

Pour rester dans le ton, j'ai aussi tricoté une 3e paire de chaussettes, vertes elles aussi.
Bon, autant dire que j'ai un peu foiré mon affaire, j'ai voulu faire vite et résultat j'ai fait moche. Toujours le même modèle pourtant (chaussettes de la schtroumpfette). A l'origine, c'était une commande mais je vais me la garder pour moi parce que pour le confort, on repassera!


Et puis je crois que j'ai définitivement un problème avec la laine qui change de couleur toute seule. 
Par ailleurs, ces chaussettes sont un casse-gueule assuré... elles glissent sur le parquet comme sur une patinoire. Remarquez, y a peut-être moyen de les recycler en patin à cirer... non?

mercredi 19 mars 2014

La couverture en carrés

Elle est finie depuis longtemps et je ne l'avais pas montrée!
Vous vous en souvenez? Ma couverture en laine irlandaise qui traînait depuis deux ans?

Hé bien Michèle, une des très bonnes âmes du café tricot, s'était dévouée pour me la finir... et depuis, elle orne mon canapé, je l'aime, elle est belle, elle est colorée, elle sent l'irlande!




Autant dire que je passe des heures dessus, à tricoter... d'ailleurs il faut que je m'active pour terminer deux ou trois choses, histoire de vous les montrer.

samedi 1 mars 2014

La chaussette, c'est le pied

Et oui, une deuxième paire.
Je crois qu'il va falloir s'y habituer...



Et c'est encore pour un cadeau!
Je ne sais pas comment ça se fait, mais j'ai dans mon entourage un carambolage d'anniversaires en février, ça se bouscule, y en a tous les jours, on peut jamais offrir à tout le monde en même temps, faut faire des roulements d'une année sur l'autre, c'est compliqué.
D'ailleurs je l'annonce: à partir de maintenant, je n'accepte plus aucun ami né en février! On est complets! Fallait réserver avant!



Donc, je n'avais pas trop de temps à perdre pour ce cadeau, et comme j'étais encore tout émerveillée de ma magnifique paire de chaussettes, j'ai refait la même.

Même modèle (chaussettes de la schtroumpfette, en français et gratuit sur Ravelry), mais cette fois, laine allemande qui change de couleur toute seule.
D'habitude j'aime pas ce genre de laine, et j'ai eu un peu peur que ce soit moche, mais finalement, avec ce rose/rouge flamboyant, on est tranquilles, c'est joli.


En plus ils sont comiques, les Allemands. Sur l'étiquette de la laine, ils ont mis cette mise en garde:



(je traduis: "Le tricot, ça rend accro")

Je vous préviens tout de suite, j'en ai une troisième paire sur mes aiguilles... accro, on vous dit!