dimanche 27 décembre 2015

De mes dix doigts

Cette année, je n'étais pas dans l'esprit de Noël. Mais alors pas du tout.
Et puis le 15 décembre, alors que je n'avais fait aucun cadeau (et que mes quelques cadeaux laineux étaient loin d'être terminés) on m'annonce que finalement chez nous, le père Noël passera le 21. Le 21?! Bigre!
J'ai alors été prise d'une sorte de fièvre artisanale. Soudain habitée par la déesse du DIY, je me suis mise à pondre des cadeaux faits main plus vite que mon ombre.
Avant de vous présenter plus tard les tricots et la couture (oui, au singulier), laissez-moi vous montrer mes innovations grand cru 2015.

Les chocolats d'abord. Je ne sais pas trop comment ni pourquoi c'est venu, une grosse envie de chocolat sans doute, aidée d'un kilo de pistoles Valrhona approchant dangeureusement la date de péremption.




jeudi 17 décembre 2015

100

Aujourd'hui le point et la ligne a 100 billets!
Et ouais!

Alors je vous le dis tout net: j'ai vraiment pas eu le temps de m'embêter à vous organiser un concours où vous auriez éventuellement pu gagner des trucs sympas.
Je suis gentille, hein?
Du coup, y a rien à gagner, mais y a quand même un truc sympa dans ce billet!
Enfin, surtout sympa pour moi, mais je le partage avec vous pour le plaisir des yeux.

L'autre jour au café tricot j'ai reçu un joli cadeau d'une jolie personne...


Modèle "Dessine-moi un mouton", de la Maison Rililie, en HolstGarn Noble.
Voir la page Ravelry de Grenouille 29 pour le détail des couleurs!



jeudi 3 décembre 2015

Dexter

Ayé, je reviens!!!
Une fois de plus, je ne m'explique pas cette longue absence, j'ai pourtant tricoté ces temps-ci.
Mais faut dire que le petit gilet en aiguilles 3,5, ça prend du temps.
Surtout quand on passe environ 5 ans à faire les manches. Oh, j'exagère à peine. Ces manches m'ont paru interminables. Et elles l'ont été. On ne m'y reprendra plus. Vive la manche courte!
(Vous pourrez me le rappeler la prochaine fois?)

Donc aujourd'hui, je vous présente: Dexter!
Non, non, je ne vais pas vous reparler de la bête assoiffée de sang qui, quand elle ne dort pas sagement au coin du feu, étale sa collec' d'entrailles de mésanges aux quatre coins du jardin...

Non, aujourd'hui, Dexter, c'est lui, une des petites merveilles d'Isabell Kramer:


Dexter, d'Isabell Kramer, modèle (payant) disponible sur Ravelry
Tricoté en alpaga Drops mix avec des aiguilles 3,5


dimanche 18 octobre 2015

Travail de l'horloge

Ma foi, ça fait un moment que je n'ai rien montré ici.
Pourtant j'ai eu l'impression de vachement tricoter ces derniers temps... dans les trains, les bateaux, les pubs d'Irlande et d'Angleterre, dans les canapés des uns et des autres, sur l'herbe au soleil, sous les parasols et les figuiers...
Malgré ça, je n'ai guère produit parce que j'avais entamé un nouveau gilet (je crois que ce blog est désormais capable d'écrire cette phrase tout seul) et qu'à la moitié, alors que je l'étalais fièrement aux yeux de mes amis, j'ai constaté avec horreur que mes pelotes n'étaient pas du même bain et que ça crevait les yeux.
J'ai à peine eu le temps de tergiverser. J'ai tout défait.

Entre-temps, j'ai commencé un châle Clockwork de Stephen West (modèle payant et en anglais sur Ravelry), que je m'en vais vous montrer aujourd'hui en attendant le gilet.


Clockwork, tricoté en Docle di Luce et Drops alpaga avec des aiguilles 4,5


jeudi 20 août 2015

Bien de saison

Vu que l'été breton a décidé cette année de se vautrer dans le cliché, on a droit à un vrai temps pourri. Non, mais pourri, hein. Bon, il fait gris, ça, ok. Mais genre il a fait froid. À un moment, j'ai dû ressortir les chaussettes. J'ai dû (réchappés de la canicule, ne lisez pas ce qui suit) dormir avec un pull.
Donc c'est un peu l'hiver, quoi.
Et en hiver, on tricote des bonnets, c'est comme ça, c'est une des nombreuses lois immuables de l'univers.


jeudi 30 juillet 2015

Encore un peu de cassis, ma puce?

Oh je sens que je vais me faire engueuler par certaines...
Oui, je sais, la monomanie c'est mal, je sais, refaire toujours la même chose c'est nul, je sais, vous allez tous déserter le blog et je vais me maudire, je sais, JE SAIS!
Malgré tout ça, j'ai récidivé dans la Cassis shawlette.
J'entends d'ici des bâillements au fond de l'assistance, des murmures de reproches, des "elle nous gonfle avec sa shawlette à la con".

Toujours la même, Cassis Shawlette, donc, disponible en français et gratuitement sur Ravelry.
Tricoté ici avec deux pelotes de coton Natura de DMC.


Mais j'ai une excuse de taille.
Je vous jure.
Faut m'écouter!!!!


mercredi 22 juillet 2015

Le châle du Quimper-Venise

Jusqu'à il y a peu - vous l'aurez remarqué - quand je partais en voyage, je choisissais mon tricot de train en fonction de la longueur du trajet et de l'encombrement potentiel. Mais ça c'était avant.
Maintenant je fais l'inverse: je choisis le trajet en fonction de mes envies de tricot.
Or là, j'avais visé un châle long, long, long.... En point mousse mousse mousse... Du coup je me suis dit: oh, ça me tiendra bien jusqu'à l'Italie, cette histoire!
Et ça n'a pas manqué. Je vous présente le châle du Quimper-Paris, Paris-Milan, Milan-Venise... et retour!


Secret of change, de Veera Valimaki, disponible en anglais (et en payant) sur Ravelry


mardi 14 juillet 2015

Couverture climatisée

En ces temps de canicule (je parle pour vous, nous ici on a à peine tombé le gilet...), j'ai tricoté un petit cadeau de naissance léger. Tiens, un cadeau de naissance, ça faisait longtemps!

J'avais d'abord fait une brassière au point mousse et le résultat était tellement moche que j'ai tout défait et opté pour de la dentelle.



mardi 7 juillet 2015

Bleue shawlette et shawlette bleue...

Il me fallait un modèle joli, rapide à tricoter pour un cadeau, faisable avec de la laine du stock...
Bin ouais, du coup j'ai récidivé avec une Cassis shawlette!
(Si vous habitez hors Finistère, les photos qui suivent risquent de vous faire un choc thermique...)


dimanche 7 juin 2015

Blanc cassis

À l'occasion d'un petit voyage en train de dix heures d'affilée (le lot de nous autres, habitants du bout du monde), j'avais besoin d'un tricot rapide (enfin pas trop non plus, avec le retour fallait compter vingt heures de voyage tout de même) et pas encombrant.

Mise en scène romantique, tricot et travail! 

J'ai trouvé mon bonheur avec cette petite merveille de Cassis Shawlette, réalisé ici avec deux pelotes de Holst Garn Coast (en double) coloris Dove.



Le modèle est disponible gratuitement en plusieurs langues dont le français sur Ravelry, ici-même.
Il est vraiment très simple, le motif de dentelle est enfantin, ça se retient tout seul, pas besoin de consulter sans arrêt son papier, ce qui vous donne le loisir d'admirer le paysage par la vitre du train et d'épater tous les autres passagers parce que vous tricotez sans regarder.

J'ai même scotché un petit garçon à qui j'ai fini par proposer d'essayer de faire une maille, au bout de quelques longues minutes de scrutage intensif. Bon, je crois que je l'ai dégoûté à vie du tricot, malheureusement...

Point mousse et trous-trous, l'association qui marche
J'ai tricoté 16 répétitions du motif de dentelle contre les 15 préconisées (erreur involontaire... au-delà de 5 je ne compte plus très bien, c'est connu) et utilisé des aiguilles 4,5 vu que j'ai doublé le fil. Et ma shawlette est parfaite comme ça. Je veux dire qu'elle ne sert pas seulement à faire beau, mais qu'en plus, elle tient chaud (juste ce qu'il faut, c'est moitié coton). Le modèle propose de le faire en simple avec des aiguilles 3... libre à vous de faire comme ça, mais je pense que le résultat doit être un chouïa petit.

C'est l'accessoire parfait dont je manquais, il ne me quitte plus et devinez avec qui il s'entend à merveille....


Avec tout ça je me découvrirais presque une passion pour le blanc cassé.
Ouais, pour le blanc cassis aussi, mais est-ce bien la peine de le préciser?

Mon petit châle n'est pas le seul à bien s'entendre avec mon gilet steeké d'amour...
Ouais, sauf que mon châle, LUI, n'a pas décidé de se réincarner en Dexter et de retapisser le jardin avec les entrailles de ses victimes.... (Qu'est-ce que j'ai foiré dans son éducation? Hein? dites-moi?)

Allez, au programme des prochains épisodes, encore un peu de dentelle, encore un ouvrage de train, encore un peu de shawlette et plus de chat sanguinaire, j'espère...

dimanche 24 mai 2015

Le cardigan steeké

Le voilà donc entier, tout beau, tout bien steeké, mon cardigan Epistrophy de Kate Davies, tiré de son livre Yokes.
Encore un grand tricot devant l'Éternel.




lundi 11 mai 2015

Feuille de printemps

Pour vous faire patienter en attendant que je puisse prendre des photos correctes de mon merveilleux cardigan tranché, j'ai tricoté une petite récréation printanière.

Modèle Little Buds de Karen Borel disponible en français et en anglais sur Ravelry

mercredi 29 avril 2015

Trancher le tricot

Aujourd'hui je vais vous montrer un truc fou.
Vraiment!
Je vais vous montrer comment j'ai éventré mon tricot... et proprement s'il vous plaît (enfin à peu près).

Aujourd'hui, c'est l'heure du découpage de mon steek.
Pour ceux qui n'auraient pas suivi ou qui ne retiennent vraiment rien à ce qu'on leur raconte, je suis en plein yoke de Kate Davies. Lequel implique du jacquard et du steek, donc, cette technique qui consiste à tricoter son gilet en rond comme un pull avant de le découper au milieu pour créer l'ouverture qui transformera le pull en gilet.
(Pourquoi faire simple?)


lundi 20 avril 2015

De fil en aiguille, 5

Mmm, oui, j'ai un peu traîné à vous raconter le voyage promis, je l'avoue...
Mais bon, il n'est jamais trop tard pour embarquer!
Après l'Angleterre et l'Irlande, cette fois-ci, voyage tricotesque à Edimbourgh (et encore en Angleterre, source intarissable).




dimanche 15 mars 2015

Cadeau de bienvenue

Un p'tit cadeau de bienvenue pour un bébé né en février!




samedi 7 février 2015

Le chef-d'œuvre

(Ce billet a déjà été publié par erreur il y a quelques mois... entre-temps j'ai fini ledit chef-d'œeuvre, j'ai mis des photos et ajouté des trucs dans les explications, alors ne vous privez pas pour (re)lire!!)

Je continue sur ma frénétique lancée Isabelle Kramer (après Paulie, Marsa Alam, Wanderling, oui, j'appelle ça une obsession complusive).
Là, elle a fait fort. Son chef-d'oeuvre à ce jour, j'ai nommé Monte Rosa.

Isabell, ich liebe dich!


mercredi 28 janvier 2015

Plaisir d'offrir 2

Cette année à Noël, pour la première fois, j'ai eu le plaisir d'offrir des cadeaux cousus.

Inspirée par les cadeaux du jeu-concours de Princesse Grenouille (que j'ai pas gagné mais auquel je n'ai pas tout perdu non plus), j'ai fait deux petites pochettes à rabats:



dimanche 18 janvier 2015

Frère jumeau

Bon alors on s'était quittés sur la bonne année, les résolutions pas raisonnables, tout ça, et puis entre-temps, j'ai été un peu freinée dans mon enthousiasme, bizarrement.

Je me faisais l'autre jour la réflexion suivante: tandis que l'homme s'évertue à prouver qu'il peut descendre toujours plus bas dans l'échelle de l'humanité, l'animal domestique a quant à lui fait un bond historique dans le code pénal français: de "bien meuble", il est passé à "être doté de sensibilité". Comme quoi, c'est une curieuse inversion des valeurs mais y a de l'espoir du côté des chiens et des chats...

J'étais perdue dans ces pensées moroses à me dire que c'était pas avec le tricot qu'on allait changer la face du monde quand j'ai reçu un mail d'une amie se concluant ainsi: "et je suis une lectrice assidue du point et la ligne, même si je ne suis pas pratiquante!"
Et bien voyez-vous, ça m'a mis du baume au coeur. Je me suis dit que certes, tricoter n'améliore pas directement l'état désastreux du monde, certes c'est une activité qui peut paraître un peu dérisoire, néanmoins, je tiens la preuve qu'elle permet à des gens de se rencontrer, d'apprendre, d'échanger et globalement de passer de bons moments et ce, même quand ils résistent à nos tentatives de prosélytisme!
Et puis le tricot n'a jamais tué personne. Et personne n'a jamais tué en son nom. À ma connaissance du moins.
(S'il vous plaît, n'allez pas me ressortir une anecdote digne d'un scénario de Barnaby dans laquelle une illuminée aurait zigouillé tout son entourage à coups d'aiguilles à tricoter parce qu'elle avait vu Jésus dans son jacquard...)

Place au tricot, donc!
Comme ma maman avait bien aimé le Maluka tricoté cet été, je lui en ai fait un avec mes restes de laine.




jeudi 8 janvier 2015

...



Un p'tit dessin pour faire du bien

dimanche 4 janvier 2015

Plaisir d'offrir

Pour bien commencer l'année (que je vous souhaite bien entendu excellente!), je vous montre ma petite fierté de Noël, mon plaisir d'offrir version tricot: le plaid Umaro!



Jolie bête, hein?

Alors j'aimerais vous dire que cette aventure fut longue, que les motifs furent un vrai casse-tête, que je dus donner de ma personne pour finaliser ce cadeau, bref en un mot, qu'Umaro fut une véritable gageure.... Oui, j'aimerais vous le dire et qu'on admire mon courage face à l'adversité, ma ténacité dans l'épreuve, mon endurance remarquable face aux éléments.... mais bon, comment expliquer...


Voilà, quoi.