dimanche 29 mai 2016

Enième du nom

Lorsque je vous ai parlé de mon voyage à New York l'autre jour, je vous ai dit que je n'avais pas tricoté dans l'avion. Et c'est vrai.
Mais pour arriver jusqu'à l'avion, il m'a bien fallu prendre le train. Et une fois là-bas, j'ai pris tout de même quelques moments pour tricoter.

Or quel est le tricot de voyage par définition?
Celui qui se réalise sans modèle?
Celui qui ne prend pas de place?
Celui qui est facile, agréable, pas embêtant?
Mais oui mais oui c'est lui, le Cassis... le shawlette... Le cassis shawlette!


dimanche 22 mai 2016

De fil en aiguille, 6: New York

Ce printemps, j'ai eu la grande chance de me rendre à New York.
Ah, l'Amérique, ce pays formidable où on peut acheter ses cigarettes à la pharmacie et où la clim tourne à fond dès qu'on frôle dangeureusement les 17°.
Pour de vrai, je ne vais pas vous saouler avec mon voyage - fabuleux au demeurant -  ni avec les kilomètres de laine tricotés pendant le trajet, vu qu'en définitive, je n'ai pas osé prendre mon tricot en cabine bien que les aiguilles soient théoriquement autorisées par les autorités américaines (j'ai pas eu envie de tester le seuil de tolérance des imposants agents de la douane de Newark qui parlent très fort...)