dimanche 20 août 2017

Revenons à nos molletons

Presque deux mois d'absence, et oui... J'aimerais vous dire que je me suis taillée à l'autre bout du monde, que j'ai caracolé sur des crêtes désertiques, aiguillé des avions sous des cieux inédits, tricoté des nuages et recousu des chemins... au lieu de quoi, voici la vérité: j'ai tout simplement travaillé. Et ouais, c'est d'une banalité, la vie, parfois.
La bonne nouvelle pour vous, c'est que j'ai plein de retard dans mes publications et donc, des choses à vous montrer pour les semaines à venir.

Je commence par un indispensable de ce blog, l'incontournable petit cardigan ajusté!






Vous me croirez si vous voulez, mais je manque de petits gilets légers pour le printemps ou l'été. Ouais, parce que même en Bretagne, on peut pas porter son alpaga toute l'année. Ou plutôt si, on le peut très bien, mais disons que parfois, on sort de notre région aussi et que là, il faut tout un nouvel équipement. Dont le petit gilet de printemps/été pour les soirées fraîches et les aubes rosées.

Pour accueillir la belle saison comme il se doit, je me suis donc tricoté un (énième) petit gilet ajusté. Gris parce que c'est quand même la plus belle couleur du monde.
Et qu'accessoirement ça va avec plein de trucs.

J'ai choisi le modèle Same Same qui a soufflé comme un vent de nouveauté dans mes aiguilles.
En effet, la façon de présenter le modèle est assez inédite, et plutôt judicieuse.
La construction des épaules est très chouette, très seyante (ma fixette "moulage d'épaule" a donc pu se vautrer dans le bonheur) et les petits plis du devant donnent tout son charme à ce modèle.
Passées ces étapes, j'avoue que ce fut un brin longuet. Une laine fine fine fine, tricotée en 3,5 avec beaucoup beaucoup de jersey... D'autant que j'ai zappé les plis du côté qui ne me semblaient pas terribles mais devaient sans doute apporter un peu de fantaisie à l'ouvrage.



Je l'ai tricoté en Holst Garn Noble coloris Cygnet et même si c'est du gris (donc je l'aime), je trouve que la couleur était plus jolie en pelote qu'une fois tricotée.
J'ai hésité à le raccourcir parce que je le trouvais un peu long (c'est une première), mais finalement, j'ai la flemme et il va bien comme ça. Les jolis boutons viennent de chez mes merciers préférés.
Je n'en ai mis que trois pour deux raisons: d'abord ça m'évite de dépenser plus cher en boutons qu'en laine (on économise là où on peut, que voulez-vous) et ensuite parce que je ne porte jamais ce genre de gilet fermé, donc pourquoi s'embêter? Je vous rappelle que coudre un bouton est un peu ma définition de l'enfer sur terre - toutes proportions gardées, je sais qu'il y a pire dans la vie (aller chez le dentiste par exemple, qui est toujours MA référence du truc pire que tout, à quoi je ne peux jamais rien trouver de pire pour me rassurer quand, effectivement, je dois me rendre chez le dentiste. Notez qu'en cherchant bien - ou en cherchant simplement un tout petit peu, voire sans chercher du tout et en se contentant d'ouvrir le journal - on trouve vite la solution à ce problème).



Je porte nénamoins avec bonheur ce gilet qui remplit parfaitement son office et va me permettre de me débarrasser de la honteuse pelure que je traîne depuis de nombreux étés, un truc que j'ai trouvé un jour quelque part et que je me suis approprié, et qui aujourd'hui est mité de partout (mais qui a une teinte grise PARFAITE! Fixettes, quand vous nous tenez...)


6 commentaires:

  1. Il est très beau, et seyant. Ça m'encourage à terminer mon gilet commencé en mars, en 2,5... ce n'est pas un cardigan, pas de boutons !
    Signé : une lectrice d'habitude silencieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Emsoe! J'adore quand les lectrices silencieuses sortent de leur silence!
      Allez, on se motive pour le gilet en 2,5... et sans boutons à coudre, c'est encore mieux.

      Supprimer
  2. Moi qui croyais que tu t'étais cousu un gilet en molleton !
    Attention au syndrome de l'épaule ajustée : tu ne vas plus vouloir faire que du contiguous ;-).
    Tu nous avais promis plein d'autres choses : tu nous fais languir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le contiguous, c''est quand même très classe! Je veux bien devenir accro.

      Supprimer
  3. Très réussi ! C'est sûr, on a toujours besoin d'une petite laine, enfin, pas ces jours ci !!J'adore tricoter avec du 2, 2 1/2, c'est du vice ! Je suis aussi dans la période gilet "pour MOI", pas toujours pour les autres, non mais! On attend la suite de tes réalisations, belle soirée, annie35

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les périodes "gilet pour moi" sont les meilleures, non? Faut avouer...

      Supprimer